AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 « le cœur de la nuit » ft. JONA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Duncan Bastille
avatar
Pensionnaire
Infos de baseCREDITS : peach' (avatar) northern lights. (signature) // B A Z Z A R T
SITUATION : coeur difficilement corruptible.
OCCUPATION : étaler mes pensée sur une feuille de papier.
Messages : 351
Date d'inscription : 27/10/2014
Feat : a s h s t y m e s t .
Fiche RPG
FICHE RPG
• RP en cours: ft. bambi | ft. sacha | ft jona
• Relations: bambi (la colombe), jona (le frère), sacha (l'ange)
• Dortoir: (?) : kohvan, dan.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: « le cœur de la nuit » ft. JONA   Dim 16 Nov - 15:45

le coeur de la nuit


    soleil, soleil ? putain t'es où ?
    soleil, soleil ? qu'est-ce que tu fous ?
    lumière !
    lumière !
    reviens-moi !
    j'ai peur de ce noir,
    j'ai peur de rien voir.
    j'ai peur d'être seul,
    j'ai peur de sa gueule.
    la gueule de la nuit, son visage près du mien. il m'englobe, me dérobe. m'arrache au présent, m'emmène au tourment. j'm'y fais pas sans toi. je suis déjà dans l'ombre, et toi tu m'enfonces dans le néan. je veux ta lumière, je veux tes rayons. ils éclairent nos visages et réchauffent notre peau, notre chaire, nos os, nos coeurs. on a du mal à se tenir debout, à garder la tête haute, à relier les deux bouts. on voudrait continuer à mettre un pied devant l'autre et à avancer. alors éclaire nous s'il te plaît, éclaire mon chemin. car ma route se détourne, je m'dirige vers le ravin.
    me laisse pas...
    me laisse pas, s'il te plaît.
    me laisse pas...
    me laisse pas...
    me laisse pas...
    la nuit me rend mauvais. la nuit me fait voir rouge. ou noir. j'sais plus trop... je vais frapper, je vais frapper je le sent. le noir se diffuse. il coule dans mes veines. mélange de rouge et de noir, de noir et de rouge. il monte à mes doigts, anime mes phalanges. absorbe le ! écarte le ! lumière revient ! les songes reviennent, la nuit est troublante. je ressens la haine, elle est sans cesse présente. et même ces diamants plantés dans le ciel, ils détraquent tout. quand je me noie dans les étoiles, j'apperçoit son visage. et je les hais. je les hais tous.
    ils l'ont tuée.
    ils lui ont fait du mal.
    ils l'ont torturée.
    ils l'ont condamnée.
    le sang. le sang. de ses yeux il coule. de sa bouche il coule. de ses mains il coule. de ses yeux, de sa bouche, de ses mains, de ses seins, de ses reins, de ses pieds, de son nez, de son coeur. coeur. coeur. sang. mes yeux en dérive. je ne vois plus rien. ouvre les yeux. ouvre les yeux gamin. des flashs, des taches. ça me fait mal. mal. mal. mal.
    hurle.
    casse le silence.
    un poing dans son coeur.
    pleure.
    laisse déverser.
    une larme sauveuse.
    sors duncan. va respirer. nettoie tes yeux. laisse toi aller. laisse l'air t'emporter. allume le mégot solitaire. celui que d'autres lèvres perdues ont déjà consumé. regarde la fumée emporter tes tourments vers le ciel noir. vois au travers du grillage. vois au travers de cette peau qui te nargue. car tu auras beau la frapper, la mordre, la déchirer... elle se dressera. elle te cassera. elle te désolera. regarde au delà. endors toi dehors, dans les bras des étoiles. auprès des montagnes. serré, contre le coeur de la terre. serré, contre le coeur de ta
    m è r e .


Spoiler:
 

_________________
attendre l'impossible
Revenir en haut Aller en bas
Jona Zielinski
avatar
Infos de baseCREDITS : fade out - Tumblr
SITUATION : Enchainé ou libre... J'hésite
Messages : 110
Date d'inscription : 04/11/2014
Feat : Yuri Pleskun
Fiche RPG

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « le cœur de la nuit » ft. JONA   Mer 19 Nov - 8:16

Le coeur de la nuit
Duncan
feat.
Jona


 

 



 

 

Drowned in the deep No set of lungs could salvage me Only a shipwreck, only a ghost Merely a graveyard of your former self We just watch the waves crash overΔ bmth - crucify me

Et la nuit elle fait quoi ?
Elle te baise.
Comme la braise.
Elle fait de toi, tout ce que tu veux pas.
Parce qu’elle veut pas te donner le repos.
Et dans une danse incessante.
Elle devient insolante.
Elle veut pas que tu t’envole là haut.
Que du bout des doigts tu puisse toucher les toits.
Rêver de te sauver.
Rêver de t’envoler.
Parce qu’à ses yeux, tu n’as pas le droit.

T’es punis.
Secoué.
Froissé.
T’es détruit.
Y’a que le silence pour t’envelopper.
Et tu tu t’enfonce.
Profond dans un lit de ronces.
Que le silence à supporter.
Même ta tête te maltraite.
Ton corps.
Mauvais sort.
Sale traitres.

Alors tu brave les interdis.
Tu peux pas rester enfermer.
Continuer à sombrer.
T’as besoin d’embrasser la nuit.
De sentir l’air sur ton visage.
De respirer.
De te sentir libéré.
Que tout ça, ne soit pas qu’un mirage.
D’embrasser la lune blonde.
De voir la lumière.
De lui porter tes prières.
De te laisser aller dans la ronde.

Mais t’es pas seul.
Y’a quelqu’un au loin.
Quelqu’un dans un coin.
Parce qu’ici, on est jamais seul.
Tous misérable.
Une autre âme en peine.
Que tu distingue à peine.
Tous méprisable.
Tu te déplace en silence.
Comme une ombre.
Perdu dans l’ombre.
Pour échapper à la surveillance.
« On va se faire chopper si tu la ferme pas. »
Un murmur.
Contre les murs.

©️ Gasmask




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bastille
avatar
Pensionnaire
Infos de baseCREDITS : peach' (avatar) northern lights. (signature) // B A Z Z A R T
SITUATION : coeur difficilement corruptible.
OCCUPATION : étaler mes pensée sur une feuille de papier.
Messages : 351
Date d'inscription : 27/10/2014
Feat : a s h s t y m e s t .
Fiche RPG
FICHE RPG
• RP en cours: ft. bambi | ft. sacha | ft jona
• Relations: bambi (la colombe), jona (le frère), sacha (l'ange)
• Dortoir: (?) : kohvan, dan.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « le cœur de la nuit » ft. JONA   Jeu 27 Nov - 22:56

le coeur de la nuit


    c'est doux.
    c'est calme.
    c'est un trou.
    où se réfugie mon âme.
    souffle. souffle. le souffle de l'Homme, qui s'échappe de ses lèvres gercées par le froid. le froid du ciel, le froid des jours, le froid des nuits. le froid de sa vie. et il prie le gamin, il prie au soleil un peu de sa chaleur, mais il a jamais voulu l'écouter ce connard. à la place, j'me tape mon venin et mon dard. j'me plante moi-même sur les piques. les piques du monde, qui m'entourent, qui me cernent... et dont les caresses arrachent mon sang. on la sent partout, son odeur. entêtante. trop de sang ici. trop de sang dans nos têtes. il noie nos idées, ce liquide épais. alors on l'étouffe sous les cendres de nos mégots... et on attend qu'un autre vienne partager son sang avec nous. son sang et ses cendres, parce qu'au fond, c'est tout ce qui nous lie. du moins c'est ce qu'ils disent… pourtant, je suis persuadé qu'en tant qu'être humain, je suis aussi de ceux qui savent partager leurs mains, et qui attend celles des autres. même un doigt, un bras tendu vers moi.
    un signe.
    quelque part.
    qui m'attend.
    dans le noir.
    une chaleur, sur ma peau.
    une fleur, sur ma peau.
    un espoir, sur ma peau.
    une histoire, sur ma peau.
    un oiseau, sur ma peau.
    un cadeau, sur ma peau.
    un frère, de barreaux.
    m'évader au travers d'un autre, ressentir ce qu'il ressent, partager mes cris. comme un enfant. tu sais ? l'enfant qui te regarde, de ses yeux vides emplis de larmes, en attendant ta main sur son épaule. parce que tout ce qu'il veut, c'est sentir cette douceur, même à travers une gifle, de l'âme de quelqu'un qui comprend. ce qu'il veut c'est combler les trous que lui infligea la mitraillette rageuse, remplir les lacunes de son corps avec des pétales de roses. c'est un gamin recomposé, mi-homme mi-fleur, mi-flétri mi épanoui. et eux, ils forment le bouquet de fleurs fanés retournées contre le mur, celles que l'on regarde mourir un peu plus chaque jour et dont on apprécie les contours... en deuil. me regarde pas, je suis mort.
    je ne sent plus.
    je ne vois plus.
    je n'entend plus.
    je vis pour le salut.
    et pourtant il apparaît, lorsque le cristal de ma voix est déjà mis en miettes, et qu'il ne reste plus rien à fracasser contre le mur du silence. sur ce mur, il jette une pierre, sans échos, sans boyaux. juste une pierre, qui s'étouffe contre le mur. silencieux. silence. vide. vide. vide. satisfaction. sourire. regard.

      « c'est drôle, parce que je m'sent plus dérangé par tes murmures que par mes hurlements. tu vois, t'as la capacité de m'insupporter rien qu'en chuchottant... t'es putain de fort l'enfoiré ! »


Spoiler:
 

_________________
attendre l'impossible
Revenir en haut Aller en bas
Jona Zielinski
avatar
Infos de baseCREDITS : fade out - Tumblr
SITUATION : Enchainé ou libre... J'hésite
Messages : 110
Date d'inscription : 04/11/2014
Feat : Yuri Pleskun
Fiche RPG

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « le cœur de la nuit » ft. JONA   Mer 3 Déc - 10:30

Le coeur de la nuit
Duncan
feat.
Jona


 

 



 

 

Drowned in the deep No set of lungs could salvage me Only a shipwreck, only a ghost Merely a graveyard of your former self We just watch the waves crash overΔ bmth - crucify me

Y’a cette putain de haine.
Partout.
Toujours autour de tout.
C’est une sale chienne.
Comme tout le reste.
Elle empoisonne.
Elle emprisonne.
Tout ce qui reste.
Parce que vous avez que ça à vous offrir.
Comme des chiens.
Des bon à rien.
Vous vous faites souffrir.

Frères de cellule.
De mots.
De maux.
Vous avez pas encore trouvé la formule.
Pour vous évader.
Pour sourire à la vie.
Pour rejoindre les galaxies.
Pour vous sauver.
De tout ce drame.
Affreux.
Miséreux.
Qui a écorché vos âmes.

Un sourire.
Un regard.
De le noir.
Juste, un sourire.
Une pique.
Railleries d’enfants.
Conneries de grands.
Ça fait tic.
Tu passe un bras autour de son cou.
Pour l’emmerder.
Le rabaisser.
Mais pas de quoi lui donner des coup.
« Toi c’est ta tronche qui m’emmerde Duncan
J’ai envie de te refaire le nez. »

Non pas de le fracasser.
Juste de rigoler.
Ensemble d’oublier.
Ensemble de vous sauver.


Vous noyer.
Dans les méandre de la nuit.
Dans les rayons de la lune qui luit.
Juste de crier votre liberté.
Contre les murs.
Gueuler votre peine.
Gueuler votre haine.
Mais pas seulement dans un murmure.
« Toi aussi le sommeil t’as abandonné ? »
Tu l’as relâché.
Juste pour le regarder.
Pour constater.
Que vous n’êtes que deux paumés.

©️ Gasmask




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Duncan Bastille
avatar
Pensionnaire
Infos de baseCREDITS : peach' (avatar) northern lights. (signature) // B A Z Z A R T
SITUATION : coeur difficilement corruptible.
OCCUPATION : étaler mes pensée sur une feuille de papier.
Messages : 351
Date d'inscription : 27/10/2014
Feat : a s h s t y m e s t .
Fiche RPG
FICHE RPG
• RP en cours: ft. bambi | ft. sacha | ft jona
• Relations: bambi (la colombe), jona (le frère), sacha (l'ange)
• Dortoir: (?) : kohvan, dan.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « le cœur de la nuit » ft. JONA   Mar 27 Jan - 13:21

le coeur de la nuit


    c'est comme un éclair. une tache blanche dans le monde des abysses. une tache rouge sur un monde sans couleur. un regard est une lueur. un sourire est une lumière. une parole est un rayon. un rire est un soleil. duncan, tu la cherches cette éclaircie, au milieu des nuages. je le sais... ne le cache pas. t'as toujours été ce genre de mec pommé qui cherchent à s'amuser. à prendre du bon temps. à enfin trouver un peu de bonheur, je crois. tu crois aussi que l'amour, c'est la clé. tous tes espoirs se tournent vers elle. se tournent vers un putain de mot en a, qui saura peut-être te faire sortir de là. duncan, t'as toujours cherché à avoir un ami. un frère peut-être. juste quelqu'un pour partager quelque chose. quelqu'un pour s'amuser. quelqu'un pour prendre du bon temps, quelqu'un pour trouver un peu de bonheur, peut-être. tu le sens souvent, quand t'as découvert le regard dans lequel se cache le mot en a. mais tu te l'avoueras jamais, parce que t'es qu'un connard trop fier. sauf que ça non plus tu te l'avoues pas. t'es un connard. t'es un connard. t'es un connard.
    j'suis un connard.
    j'suis un connard.
    j'suis un connard.
    mais je m'en sortirai un jour. un jour j'deviendrais blond, j'aurais des ailes et je sourirai tout le temps, avec un anneau sur la tête. j'aimerais bien en devenir un, j'te jure. je suis pas le genre à cracher sur les anges. je me crache dessus. je me déteste, je me hais. je hais les autres. je déteste l'Homme. mais j'aime le monde. je crois en son pouvoir. je sais qu'il va tous nous sortir de là. je suis sûr qu'on le mérite, au fond... même si on est des connards. on est des connards solidaires, des connards main dans la main. jona, c'est le connard à côté de moi. j'aime bien. on a l'air un peu cons tous les deux. deux salauds sous les étoiles. deux enfoirés qui rient de leur gueule, sous le regard de la mère lune. j'aspire comme l'on boit l'eau la dernière bouffée de mon mégot. le sourire sur les lèvres, la fumée envoyée dans la gueule du connard. l'autre connard.


      « mon nez est trop beau pour que tu le baises. p'tit con. »


    le mégot, écrasé contre la chemise du connard. mon bras, autours de son cou. son bras ? autours de mon cou. mon sourire, de travers il me pend sur les lèvres. comme pour couronner le tout. me couronner moi. et couronner le connard du bonnet de l'âne. c'est marrant parfois. deux connards qui se rabessent forment deux connards égaux. et on redevient deux cons sous les étoiles, sous le regard de la mère lune. maman ne nous berce pas ce soir. p'tet qu'elle a fait exprès la pute, de nous laisser nous chier dessus dans nos nids. p'tet qu'elle a fait exprès, de nous laisser sortir pour s'rabaisser. p'tet qu'elle a fait exprès, de laisser deux cons sous les étoiles.

      « j'sais pas si c'est lui qui m'abandonne... où si c'est moi qui l'fuit. je m'chie dessus quand j'dors. je vois qu'du sang et la merde qui coule dans l'mien. le sommeil est qu'un enfoiré. un sourire, un regard, un bisous sur la joue. jeu de gamin. comme toi mon chou. »


    et on redeviens deux cons sous les étoiles, sous le regard de la mère l u n e.
Spoiler:
 

_________________
attendre l'impossible
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: « le cœur de la nuit » ft. JONA   

Revenir en haut Aller en bas
 

« le cœur de la nuit » ft. JONA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Refusé] Postulation Simag rogue elfe de la nuit
» Une nuit magique. Ou pas. [PV: Roy & Aï]
» Un Parenter Elfe de la Nuit et Troll?
» [Acceptée][Nami] [Voleur] [Niveau 35] [Nefle de la nuit]
» nuit sanglante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLIZZARD :: entre les murs :: les barrières-