AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM

Partagez | 
 

 carnet de sacha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sacha Waters
avatar
Infos de baseCREDITS : <coco>
SITUATION : Peut-être amoureuse. C'est pas sûr.
OCCUPATION : Crier. Hurler. Gueuler. Frapper. Me battre. Caresser son visage. Survivre.
Messages : 36
Date d'inscription : 12/11/2014
Feat : Sasha Pivovarova
Fiche RPG

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: carnet de sacha   Sam 29 Nov - 12:20


carnet de Sacha
Psy silencieux

   Mes yeux inutiles ne savent pas écrire.
De mon stylo ne coule aucune encre.
Ma voix ne sait peindre monts et merveilles
Juste cauchemars, insomnies et longue agonie.

(sacha ne possède pas de carnet, mais un dictaphone avec lequel elle s'enregistre. Il est sous son oreiller, mais tout le dortoir le sait. N'importe qui peut le lui emprunter, elle écoute toujours les derniers enregistrements avant d'aller se coucher. C'est le seul moyen de communication simple que la psychologue a trouvé pour trouver une solution au souci du carnet.)
   
© Rinema
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Waters
avatar
Infos de baseCREDITS : <coco>
SITUATION : Peut-être amoureuse. C'est pas sûr.
OCCUPATION : Crier. Hurler. Gueuler. Frapper. Me battre. Caresser son visage. Survivre.
Messages : 36
Date d'inscription : 12/11/2014
Feat : Sasha Pivovarova
Fiche RPG

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: carnet de sacha   Dim 30 Nov - 10:08



21 novembre 2014

La psy m'a demandé de lui parler de ma famille ce matin. J'ai gardé le silence. Comme d'habitude. Puis je lui ai raconté pourquoi je suis là. La version où je suis l'agresseur et non la victime. Alors elle m'a demandé de parler de ma mère. J'ai encore gardé le silence, avant de lui répondre de la même manière qu'avant. Elle m'a demandé si je savais dire autre chose. Je lui ai dit que non, et que rien d'autre ne devrait lui importer. J'ai pas besoin d'elle de toute façon. C'est pas penser à mes parents qui va me guérir. Ca va me faire plonger, encore et encore, mais ça ils veulent pas le comprendre je crois. Je les aimais pas. Ils ne m'aimaient pas. Ca s'arrête là. Maintenant, je suis ici. J'ai tué un monstre, et on m'a enfermée. Qu'importe.

Au moins je ne les vois plus.

Ni eux ni leur violence. Ni leurs mots. Ni leurs insultes. Ni les coups que j'entendais pleuvoir entre eux quand ils s'énervaient. Ni les fausses promesses qu'ils me faisaient. Ni les pleurs de maman, les cris de papa. Ni les punitions, parce que moi aussi, je suis là, parce que moi aussi j'ai des choses à dire. Parce que mi aussi je sis en colère. Mais non. Ils l'ont dit tous les deux, l'un à l'autre, ils auraient préféré que je n'existe pas, alors ils font tout leur possible pour faire comme si c'était vrai. En m'enfermant dans ma chambre, dans la cave. Ils savaient que mes yeux seraient toujours noirs, ils savaient que je ne distinguais que par mes autres sens. J'étais une erreur, un dysfonctionnement, une pièce endommagée. Et qu'ils ne pouvaient pas changer. Quand je cassais des choses et des gens... Ils me frappaient aussi. Puis entre eux. Puis je les ai frappés une fois. Je les ai frappés encore, encore un peu. Jusqu'à ce que je ne les entende plus.

Ici, au moins, je ne pleure plus.

Ici, je peux écouter sans avoir à plaquer mes mains sur mes oreilles. Ici je peux parler, je peux murmurer autre chose que des supplications pour que les cris cessent. Ici, au moins, quand je casse quelque chose, on me dit que c'est pas grave. Ici, si je me trompe, on ne me punit pas. Ici il y a des cris aussi, mais c'est pas pareil. Parce que ici, c'est pas papa et maman. Ce sont des gens que je connais pas. Ici, j'ai le droit d'être égoïste. Et c'est délicieux.

C'est pas comme le Paradis. C'est aussi froid et dur et mal que l'Enfer. Mais c'est déjà mieux, et ce sera toujours mieux que ce qu'il y avait avant.
Mieux que ce que je tais.
Mieux que ce qu'il n'y a pas à découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Sacha Waters
avatar
Infos de baseCREDITS : <coco>
SITUATION : Peut-être amoureuse. C'est pas sûr.
OCCUPATION : Crier. Hurler. Gueuler. Frapper. Me battre. Caresser son visage. Survivre.
Messages : 36
Date d'inscription : 12/11/2014
Feat : Sasha Pivovarova
Fiche RPG

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: carnet de sacha   Mar 2 Déc - 18:19



1er décembre 2014

I remember Xmas with my family.
It wasn't great. But it wasn't bad.
Dad don't hit Mommy.
Mommy don't cry.

I have had some presents.
I was happy.
I smiled.
And the day after, there was no smile on my face, like all the other day.

It was my life.
Not happy.
Not sad.
Not dangerous.
Not boring.
Just
My life.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: carnet de sacha   

Revenir en haut Aller en bas
 

carnet de sacha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RP] Carnet de bord champenois
» [RP-fermé] Carnet de note de Septime Severe
» Un de plus au carnet rose
» carnet de bord de chop' dawa eau cercle 150
» Sacha de Paris !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLIZZARD :: entre les murs :: dortoirs :: carnets des internés-